FFMC 17
Fédération Française des Motards en Colère Antenne 17

Site de l’antenne départementale de la Fédération Nationale des Motards en Colère de Charente-Maritime (17).
Retrouvez l’actualité du monde de la moto, agenda des sorties et des itinéraires sympa pour rouler

Oui à la libre circulation ...journée du 31 Mars

Libre circulation, dialogue de sourds
Les usagers redisent NON à la mise en place d’un droit départemental de passage et OUI à la libre circulation pour tous sur l’Ile de Ré.

Article mis en ligne le 3 avril 2012
dernière modification le 4 avril 2012

par Jean-Marc
logo imprimer

 La journée du 31 Mars

N’ayant obtenu aucune avancée et trouvée porte close à la mairie de Loix lors de son action du 3 mars dernier (voir notre précédent article) contre le « droit départemental de passage » pour accéder au domaine public de l’Ile de Ré, la FFMC17 remettait le couvert ce samedi 31 mars.

Près de 120 motards s’étaient ainsi donné rendez-vous pour aller remettre à Monsieur Lionel Quillet, président de la Communauté de commune de l’ile de Ré et Conseiller Général de Charente-Maritime, une pétition demandant la gratuité de l’unique accès routier à l’ile de Ré pour tous les usagers de la route.

De nombreuses associations motardes s’étaient jointes à cette journée d’action organisée par la FFMC comme le MC Rochelais, le MCP les Bestioles, le MC Litoral Big Twin, le local 17 ou encore le forum 17.

Après une arrivée massive qui a perturbé la circulation pendant quelques minutes, des tracts explicatifs ont été distribués aux automobilistes puis les motards ont individuellement réglé leur droit de passage en petite monnaie tandis que les forces de police sécurisaient efficacement la manifestation en dirigeant les automobiles vers les caisses automatiques qui avaient été transformées pour l’occasion en simples guichets.

Entre la première et la dernière moto, Il ne fallu pas moins de 3h30 de comptage et recomptage de pièces jaunes dans une ambiance bonne enfant, mais sous l’œil néanmoins vigilant d’un huissier de justice mandaté par le péage afin de vérifier que chacun paye bien son obole.
C’est ensuite en cortège mené par la Gendarmerie que le groupe rassemblé à Rivedoux a rejoint Loix, pour remise en mains propres des 816 signatures de la pétition à Monsieur Quillet.

Remise de pétition effectuée à l’issue de plus de 2h de discussion entre ce dernier et des représentants de la FFMC17 et 79 ainsi que du MFEMI. Le communiqué est ci dessous.

Un grand merci à tous les participants pour leur mobilisation et leur sérénité durant cette longue journée et une pensée pour ceux qui n’ont pu venir nous rejoindre.

Jean-Christophe pour la FFMC 17

 La journée en images

Reportage FR3
Pont de l’ île de Ré : motards en colère Par Nicole Brémaud

Le phare en Ré :
Les motards en colère veulent la gratuité du pont pour tous par Florence Guilhem

Photos 31 Mars prises par Jean-Christophe

Vidéo de Patrick

  Communiqué de presse du 02 Avril 2012

Rencontre avec M. Quillet,
... Dialogue de sourds

Samedi 31 Mars 2012, les motards organisaient une action au pont de l’Ile de Ré afin de demander une nouvelle fois l’abandon de la mise en place d’un droit départemental de passage pour accéder à l’Ile de Ré, et pour tous les usagers.

Une délégation composée de 4 personnes dont Sandrine Doré, présidente du MFEMI, Didier Michaud, coordinateur FFMC 79, Pascal Compagnon chargé de Sécurité à la FFMC et membre du bureau du MCP Les Bestioles et J-M Jucker coordinateur FFMC 17 ont rencontré M. Quillet, président des communes de l’Ile de Ré et Maire de Loix.

Au fil de la rencontre les participants à cette journée d’action sont venus exprimés leurs désaccords.

Pour la délégation, la demande est claire, la gratuité pour tous les usagers au nom de la libre circulation des personnes sur le domaine public et accepter un péage, quelque soit le nom donné à cette taxe, ici « droit départemental de passage » reste contraire aux principes de la liberté de circuler.

Notre hôte, M. Quillet, parle de protection d’environnement, évoque la mise en oeuvre de certains programmes à venir et nous précise que cette taxe est une ecotaxe (1) et que les élus Rhétais ne font qu’appliquer la loi (2) sachant que les insulaires en sont exonérés et certains autres usagers également.

Nous restons très soucieux de l’environnement et le sujet de ce débat n’est pas là.
Nous parlons de liberté de circuler et il nous est répondu que, à terme, plus aucun véhicule ne devra circuler sur l’Ile sauf les insulaires ...
Des navettes seront mises à disposition pour une modique somme et ainsi les motards pourront prendre le bus.

Ou sont nos libertés ?

Hier, nos impôts ont permis la mise en valeur de l’Ile et la réalisation de nombreuses infrastructures !
Aujourd’hui, un péage pour collecter encore des fonds qui vont servir à l’acquisition de terrains.
Demain, la mise en service de bus (payants) pour circuler !
L’ile de Ré va-t-elle devenir une réserve qui se visite en bus et ou nous ne pourrons descendre qu’à certains endroits bien délimités ???

Nous maintenons notre demande à savoir la libre circulation de tous sur le domaine public et une nouvelle action est envisagée dans les prochaines semaines et, cette fois, avec d’autres usagers de la route comme des automobilistes voire même des poids lourds.

En attendant, nous vous invitons toutes et tous à vous rendre aux guichets "Humains" et payer votre obole avec des petites, très petites pièces de 1 cent ou 2 cents d’euros.

Bien à vous

Sandrine Doré
Didier Michaud
Pascal Compagnon
J-M Jucker

Sources :
(1) écotaxe

(2) Code de l’environnement Art. L. 321-11

Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • Arrivée péage
  • 186.5 ko / JPEG
  • Arrivée sur la place de Loix
  • 282.6 ko / JPEG
  • Des petites pièces
  • 179.1 ko / JPEG
  • Remise des pétitions
  • 229.4 ko / JPEG

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.4